Les grandes innovations de la 8 ème édition du Salon International du Textile Africain

Arts de la scène

Axée sur le thème : « l’industrie du pagne en Afrique : innovation et intelligence collective au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes », la 8 ème édition du SITA, qui vise à promouvoir et à valoriser le développement du textile fabriqué sur le continent africain, va connaître plusieurs innovations cette année notamment la formation des jeunes et femmes sur le e-commerce (commerce en ligne) et aussi un défilé de mode grand public.

« Pour cette 8 ème édition, une formation en e-commerce sera organisée avec un programme sur mesure axé sur le renforcement des capacités entrepreneuriales des participants et l’amélioration de leur compétitivité. Nous allons former 50 personnes en 4 jours. Cette formation donnera les ressors nécessaires aux participants pour tirer profit du numérique pour booster leurs activités en agissant à distance à travers internet et les systèmes de paiement en ligne. En plus, il y aura un défilé de mode grand public qui consiste à faire un défilé à l’air libre sans protocole et accessible à tous. Ce type de défilé rompt avec la tradition des somptueuses soirées mondaines closes. Il est organisé sous forme populaire » a indiqué Mosse Abdoulaye, le commissaire général du SITA

« Le Togo ambitionne de faire du textile, le levier de son économie et aujourd’hui la grande initiative qui marque la volonté du gouvernement de promouvoir le textile est la création de la plateforme industrielle d’Adétikopé » a révélé Kossi Lamadokou, ministre de la culture et du tourisme

Le Salon International du Textile Africain (SITA) est un évènement qui réunit l’ensemblesdes acteurs de la filière textile. Cet événement, qui fait désormais partie des grands rendez-vous dans le domaine de l’événementiel en Afrique, se veut être une vitrine de promotion et de valorisation du Textile fabriqué sur le continent africaine

Quant au ministre de la culture et du tourisme, le Togo va abriter cette 8 ème édition à cause de l’engagement des autorités à faire de Lomé, l’une des plaques tournantes régionales du Textile, à travers la transformation locale de la production brute du coton.

Marc GNAZOU

Quant au ministre de la culture et du tourisme, le Togo va abriter cette 8 ème édition à cause de l’engagement des autorités à faire de Lomé, l’une des plaques tournantes régionales du Textile, à travers la transformation locale de la production brute du coton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.